Christine Solis
Naturopathe & Energeticienne à Saint-Maur-des-Fossés
Diplômée par le CENATHO - Collège Européen de Naturopathie Holistique
Spécialisation Endométriose, Burn In, Burn Out &Gestion du Stress
Christine Solis, naturopathie à Saint-Maur-des-Fossés
Christine Solis
Naturopathe & Energeticienne à Saint-Maur-des-Fossés
Diplômée par le CENATHO - Collège Européen de Naturopathie Holistique
Spécialisation Endométriose, Burn In, Burn Out &Gestion du Stress
MEDOUCINE Medecines douces et certifiés

Bains dérivatifs

FICHES PRATIQUES

Qu'est-ce que le Bain dérivatif?

Le bain dérivatif est une technique d'hydrologie née du biomimétisme (imiter la nature). En effet, Louis Kühne, son célèbre inventeur s'était aperçu que les animaux malades allaient naturellement mettre leur arrière-train dans l'eau.

 

Le bain dérivatif consiste donc à rafraîchir l'entrejambe, au niveau du sexe et du périnée avec de l'eau fraîche. Mais il existe aussi des techniques plus rapides qui s'adaptent à la vie moderne, notamment avec une poche de gel, de type yokool.

 

Le principe est fondé sur le fait que le mode de vie sédentaire moderne entraîne un réchauffement de la température du corps, qui est à l'origine d'un certain nombre de dérèglements (hormonaux, sommeil...).

Hqdefault

Ses indications (non exhaustives):

En rétablissant la fraîcheur du périnée, le bain dérivatif a une influence directe sur toute le corps:

 

  • il dérive les déchets au niveau du foie et des reins, permettant une détox douce, mais profonde
  • il fait baisser l'acidité du corps, liée au stress, permettant d'atténuer les diverses douleurs
  • il régule la température interne du corps, permettant ainsi d'améliorer la fertilité
  • cette thermorégulation associée à la baisse de l'acidose (trop d'acidité dans l'organisme) permet de limiter la frilosité
  • il influe sur la musculature du périnée et sur tout ce qui l'avoisine
  • il a une action immédiate sur la mobilité de l'intestin, et sur la mobilité des fascias, aidant ainsi à réguler le transit
  • son action détox en profondeur, libérant les cellules encrassées, permet un regain d'énergie

 

  • Endométriose: son action directe sur la mobilité des fascias et la détox du foie en fait un allié de taille en cas d'endométriose afin de limiter les adhérences, relancer le transit, limiter les ballonnements, la douleur et désactiver les oestrogènes en douceur, de façon naturelle et non-iatrogène (sans effets secondaires).
  • Gestion du stress: grâce à son action de réduction de l'acidité dans le corps, il permet d'assurer le bon fonctionnement du système nerveux, pour de meilleures performances cognitives, et plus de sérénité.

 

Ainsi, en favorisant l'évacuation des toxines qui sont logées très profondément dans nos tissus et nos mauvaises graisses, le bain dérivatif devient une méthode très douce pour détoxifier l'organisme.

 

Et le petit bonus, c'est que le bain dérivatif a également un impact sur Santé & Beauté:

  • remodelage du corps grâce à son action sur les fascias et sur la circulation sanguine et lymphatique (baisse de la cellulite, jambes légères, permet d'éliminer le surpoids)
  • repigmentation des cheveux blancs, grâce à son action anti-oxydante
  • peau magnifiée, grâce à son action detox et régénérante au niveau cellulaire (acné, cernes, teint terne, etc).

EN PRATIQUE:

Utiliser une poche de gel (+++, type Yokool) ou une petite poche d'eau congelée entourée d'une serviette:

  • placer entre les jambes, bien au niveau du périnée
  • la placer soit directement sur le siège et s'asseoir dessus habillé
  • ou bien, si c'est une serviette yokool, l'entourer d'un linge. Enfiler un premier slip, puis caler la poche dans un 2ème slip (entre les 2 slips)

 

  • Conserver minimum 15-20mn une à deux fois par jour pendant une semaine pour commencer.
  • Idéalement 1 à 2 heures par jour pour de vrais résultats: la régularité a autant, voire plus d'importance que la durée.
  • Retirer dès que la poche de gel se réchauffe et l'alterner avec une autre poche au besoin

 

...A faire au moment le plus opportun pour soi, lorsque l'on est assis ou allongé (au coucher, au petit déjeuner, en lisant le journal, en voiture, dans les transports...), mais aussi en mouvement (pendant le ménage, le jardinage, la cuisine, etc), grâce aux poches de gel adaptées (Yokool)


Précautions:

-Éviter les frissons et le refroidissement, se couvrir chaudement au besoin: pull, couverture, chaussettes...

-Réactions possibles: cutanées, fatigue saine le soir, douleur ancienne (en sollicitant les émonctoires, on va faire transpirer, déféquer, uriner pour éviter les Crises Curatives trop élevées), retard de règles (le froid peut bloquer).

 

Contre-indications:

Epuisement / Absence totale d’énergie

Opération récente au niveau du périnée

Tachycardie / Simulateur cardiaque (peut donner trop de palpitations)

Premier trimestre de grossesse

 

Evaluation de la méthode:

=> Effets à évaluer sur plusieurs périodes test: une semaine, puis un mois, etc... et à constater selon chaque individu (perte de poids, meilleure peau, silhouette affinée, amélioration du transit, repousse des cheveux, moins de frilosité ou bouffées de chaleur, etc).


IMPORTANT

Comme pour tout travail de détoxination, il est possible de passer par une phase de crise curative (crise d'allergies, maux de gorge, maux de tête, acné...), car le corps passe en phase d'élimination. Toutes ces manifestations externes sont dites salutaires, car le fait de pouvoir emmener les déchets vers l'extérieur (ce qui est le but) et non de les stocker, est le signe d'une bonne vitalité.

Néanmoins, afin de limiter ces effets et d'optimiser cette technique, il est recommandé au préalable de limiter les surcharges des humeurs en adoptant une alimentation hypotoxique et en pratiquant une activité physique régulière.

 

NB: vous retrouverez les poches de gel Yokool, notamment sur le site yokool.fr

 

©Christine Solis, Naturopathe


Articles similaires

Derniers articles

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion