Christine Solis
Naturopathe & Energeticienne à Saint-Maur-des-Fossés
Diplômée par le CENATHO - Collège Européen de Naturopathie Holistique
Spécialisation Endométriose, Burn In, Burn Out &Gestion du Stress
Christine Solis, naturopathie à Saint-Maur-des-Fossés
Christine Solis
Naturopathe & Energeticienne à Saint-Maur-des-Fossés
Diplômée par le CENATHO - Collège Européen de Naturopathie Holistique
Spécialisation Endométriose, Burn In, Burn Out &Gestion du Stress
MEDOUCINE Medecines douces et certifiés

Comment utiliser les huiles essentielles - les précautions en 2 mots

FICHES PRATIQUES

GENERALITES

Les enfants

Les femmes enceintes

Les voies d'administration

Les HE les plus courantes

Précautions générales

 

Enfants: pas en dessous de 7 ans, peu importe le poids (il faut attendre la maturité du système nerveux)

=> NB: en dessous de 7 ans utiliser des hydrolats, comme le dit la pharmacienne et aromathérapeute Fabienne Millet, c'est l'aromathérapie des enfants

Même après 7ans, certaines essentielles restent inadaptées (tel que le camphre qui est convulsif en dessous de 12 ans). Demander l'avis d'un aromathérapeute.

 

Femmes enceintes: leur concentration en bons nombres de principes actifs rendent les huiles essentielles dangereuses à l'utilisation pour les femmes enceintes et l'embryon. Certaines sont mêmes dites "abortives", c'est-à-dire qu'elles peuvent être la cause de fausses couches. C'est le cas des huiles essentielles contenant des cétones, mais aussi d'huiles essentielles très courantes comme la !!!menthe poivrée, l'!!!eucalyptus globulus ou encore la !!!sauge officinale.

 

Toutefois, certaines huiles essentielles peuvent être d'une fière aide, au delà de 4 mois, mais attention, une fois encore au mode d'administration (inhalation sèche ou diffusion atmosphérique humide, c'est tout):  déposer 2 gouttes de gingembre sur l'oreiller contre les nausées, de même avec la lavande fine (ou vraie) pour favoriser le sommeil... Toutefois, demandez toujours l'avis de votre médecin.

 

Les voies d'administration: 

     -Inhalation humide (au-dessus d'un bol d'eau bouillante) = contre-indiquée en dessous de 12 ans

=> on préférera la diffusion atmosphérique humide (diffuseur avec eau), sauf avec des huiles essentielles irritantes ou qui contiennent du camphre

 

    -Mode administration pour les Femmes enceintes: !!! inhalation sèche (mettre l'HE sur un support et respirer) ou diffusion atmosphérique humide (diffuser 30 minutes avant d'entrer dans la pièce, puis aérer), c'est tout.

 

      -Voie orale: certaines huiles essentielles sont proscrites par voie orale. Demander conseil à un aromathérapeute.

D'autre part, lorsqu'il est possible de les ingérer, il faut veiller à le faire 15mn avant de manger afin d'éviter les brûlures d'estomac.

Enfin, une grande partie des HE prises par voie orale sont digérées par le système digestif puis évacuées par les reins => seule une infime partie passe dans le sang.

 

     -Voie cutanée diluée: le must est donc la voie cutanée diluée* (VCD pour les intimes), qui passe directement dans le sang. Cela consiste à mélanger une à plusieurs huiles essentielles dans de l'huile végétale. Cette dilution doit être proportionnée au cas requis, répondre à une posologie précise, sur un certain délai.

=> Pour le choix de l'huile végétale, plusieurs critères sont à prendre en considération:

-les propriétés qui vont appuyer l'huile essentielle (soutien du système circulatoire pour la calophylle, finesse de la peau pour la rose musquée, nourissante pour l'amande douce, etc...).

-la fluidité de l'huile: plus elle sera fluide, plus elle favorisera l'assimilation de l'huile essentielle (jojoba, tournesol, etc)

-pas de mélange avec l'arnica

→ on ne connait pas la pharmaco-cynétique (les intéractions)

→ la peau doit être saine (pas de plaie)

→ OK sur hématome, en solo, calme la douleur

*La voie cutanée diluée est déconseillée pour les huiles essentielles de la famille des citrus qui sont irritantes et oxydantes pour la peau.

 

     -diffusion atmosphérique: il y a 2 sortes de diffusion atmosphérique. 

-La diffusion humide (diffuseur où il faut rajouter de l'eau) qui est très douce et convient à la plupart des situations. 

-la diffusion à jet d'air sec (diffuseur où il n'y a pas d'eau), qui est beaucoup plus concentrée, donc plus adaptée dans les situations thérapeutiques, mais qui comporte de ce fait des contre-indications (enfants, femmes enceintes). Dans ce cas, attention au choix de l'huile essentielle. Certaines peuvent être irritantes (eucalyptus, pin sylvestre, notamment) et doivent être utilisées en mélange avec des huiles essentielles de la famille des agrumes (citronnier, bigaradier, oranger doux, etc).

 

Les huiles essentielles les plus courantes:

-lavande fine: (*son composant principal est le) linalol. Propriétés: relaxant, soigne la toux, limite les spasmes, aide à endiguer les bactéries et les fonges, calme les douleurs.

-ravintsara: *1.8 cinéole. Propriétés: lutte contre les virus, soutient le système immunitaire, aide à endiguer les bactéries et les fonges, calme les douleurs, aide à expectorer et éliminer les mucus, limite les spasme. Attention, irritante. A utiliser avec un agrume en cas de diffusion atmosphérique.

-tea tree: *terpinène-1-ol-4. lutte contre les virus, soutient le système immunitaire, aide à endiguer les bactéries et les fonges, calme les douleurs, antiparasitaire/insectifuge. 

-menthe poivrée: *acéthate de menthyle. Lutte contre les infections, les parasites, les spasmes, les douleurs, les vomissements. Stimulante, anti-oxydante, active l'évacuation de la bile, vermifuge. L'ingestion massive peut causer de la toxicité. En cas de doute sur les doses... consulter un aromathérapeute.

 

Precautions générales:

-Cardio-Vasculaire: certaines HE sont interdites en cas d'hypertension ou d'arythmie cardiaque.

-les composants 1.8 cinéole et alpha-pinène sont contre-indiqués en cas d'asthme.

-éviter les huiles essentielles qui travaillent sur la sphère hormonale (oestrogène-like) en cas de cancer hormono-dépendant.

 

Si il n'y a pas d'amélioration des symptômes après 48h, consulter un médecin.

 

Même si ce sont des plantes, des produits issus de la nature, les huiles essentielles comportent des propriétés et surtout des contre-indications. Vous l'aurez compris par cet article, l'objectif est de vous amener à faire preuve de prudence lors de leur utilisation et de demander l'avis d'un professionnel en cas de doute. Avec les huiles essentielles, il y a de beaux résultats, mais il n'y a pas de risque 0.

 

©Christine Solis, Naturopathe


Articles similaires

Derniers articles

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion